Philizot-header_noir

Design graphique, langage, pouvoir symbolique

Conférence

Conférence à l’École nationale supérieure des Arts décoratifs, Paris, avril 2014.

 


Introduction

Dans la manière dont il est pensé, conçu, présenté et représenté, le design graphique a toutes les chances de cristalliser des intérêts particuliers engageant des rapports de pouvoir. Un tel pouvoir s’exerce par exemple dans la façon dont la mode impose ses standards, dans le caractère performatif des signes destinés à faire autorité (comme les labels, les marques, qui sont autant d’institutions miniatures, de manifestations visuelles d’un pouvoir délégué), dans la rhétorique institutionnelle et commerciale de la vertu (on pense au discours écologique, durable, responsable), dans l’usage de la culture comme instrument de légitimation, dans l’usage publicitaire de lieux communs (on pense aux effets d’impositions produits par les stéréotypes publicitaires). Au delà de ces observations un peu rapides, il s’agit ici de revenir sur la nature même du design graphique, sa capacité à faire signe et à faire sens, pour expliquer ce qui peut conduire à le considérer – avec toutes les précautions qu’induit l’usage de cette formule – comme une « forme symbolique ». Le design graphique a souvent été comparé au langage, avec lequel il semble partager certaines propriétés. On trouvera des indices sur la validité de cette hypothèse dans les nombreuses analogies et références fréquemment faites par les designers eux-mêmes : « langage graphique, vocabulaire visuel, syntaxe », et plus indirectement « système graphique ». Les modèles linguistiques sont ainsi régulièrement convoqués dans la recherche – je pense à Ellen Lupton ou Katherine McCoy – empruntant des concepts linguistiques fonctionnant selon des régimes très différents : métaphorique, stylistique, analogique, etc. Pour la théorie du design graphique anglo-saxonne, la notion même de critique – au sens d’étude théorique – est souvent directement associée au langage. Design graphique, langage, pouvoir, ces trois notions entretiennent des rapports étroits que je compte étudier ici.

Partager